Chroniques des Entrepreneur·es

Accueil » Chroniques des Entrepreneur·es » Portraits » Du Pep’s dans votre Assiette, « l’anti bling-bling » de la diététique
Portraits

Du Pep’s dans votre Assiette, « l’anti bling-bling » de la diététique

Publié le : 9 Nov, 2021

Véronique Baey accompagne avec bienveillance des personnes dans leur alimentation au quotidien. Sa force ? La pédagogie.

Elle avait fait le tour de son activité, un poste en agence de com’, et souhaitait se renouveler. Le bien-être alimentaire est apparu à cette entrepreneure altruiste comme une évidence…

« Je ne suis ni une patiente-experte, ni personnellement concernée par des problématiques alimentaires », prévient Véronique. Sa posture est différente. L’entrepreneure ne livre pas de recette miracle ou toute faite. « Je n’impose pas de règles. Je tiens compte de la personne, de ses besoins, de ses envies, de ses contraintes et de ses leviers, explique Véronique Baey. En consultation ou en atelier, nous abordons beaucoup de sujets comme la culture alimentaire, le pouvoir d’achat, la famille ». Sa clientèle idéale ? « Des personnes qui veulent équilibrer ou améliorer leur alimentation pour leur bien-être physique et moral. Si une personne veut perdre quelques kilos qu’elle juge superflus avec un régime vite fait, mal fait, je ne suis pas la bonne personne ».

Atelier d’échanges et de sensibilisation autour de l’alimentation

Véronique anime régulièrement des ateliers d’échanges et de sensibilisation autour de l’alimentation pour tout public ou structure… ici sur le thème de l’alimentation durable à la Maison de l’Environnement de Dunkerque.

Le mot anglo-saxon coach aurait pu lui convenir, mais le terme accompagnatrice souligne mieux les subtilités de sa pratique. Si Véronique se base sur les recommandations actuelles, notamment le faire soi-même, elle « invite (surtout) la personne à prendre soin d’elle » et se place dans « une relation d’aide ». « Je ne fais pas à la place de, précise-t-elle. Je contribue à aider cette personne. L’alimentation est juste un outil pour le faire. J’aborde ainsi parfois des thèmes comme l’image de soi ou le rapport au corps ». Avec Véronique, le rééquilibrage alimentaire n’est qu’un premier pas. Le reste est à construire, ensemble.

Une reconversion à l’image de ses accompagnements : solide

« Avant, je travaillais en agence de communication, mais j’en étais arrivée à me demander si j’allais réussir à me renouveler. J’avais fait le tour ». Pour sa reconversion professionnelle, Véronique cherche une activité en adéquation avec ses envies, ses valeurs, telles que la bienveillance et le désir d’œuvrer pour un monde plus sain, la personne qu’elle est et qu’elle veut être, empathique, à l’écoute. « Mes valeurs m’ont guidée comme une évidence. C’était là, dans mon quotidien. La partie alimentation était active dans ma vie. Je savais que je voulais accompagner les gens dans les actes quotidiens et fondamentaux de leur vie. Manger bien, bon et gourmand, ça a du sens, c’est authentique ». Patiente, Véronique a pris le temps de se former, de construire son offre. Entrée chez Optéos en août 2020, elle n’a lancé sa marque qu’en janvier 2021.

Faire appel à Véronique, c’est avoir la garantie que l’humain sera au cœur de la démarche et que le volet social des questions alimentaires ne sera pas oublié.

Si elle choisit la CAE, ce n’est pas un hasard. « Mon intérêt pour Optéos vient de sa dimension ESS, explique Véronique. En com’, j’exerçais déjà au sein d’une SCOP. La communication que je faisais était un outil de développement des entreprises, pas une com’ bling-bling. C’est pareil dans ma nouvelle activité. Je ne le fais pas de manière bling-bling. Je garde les valeurs de l’ESS ». Faire appel à Véronique, c’est avoir la garantie que l’humain sera au cœur de la démarche et que le volet social des questions alimentaires ne sera pas oublié.

Pour quel public ?

Ses accompagnements à une alimentation saine et durable, Véronique les propose à tous les publics, tous les types de structure (associations, entreprises, collectivités, maisons de quartier, établissements scolaires …) autour de trois offres :

  • des ateliers d’échanges et de sensibilisation,
  • des ateliers cuisine pour renouer avec le plaisir et passer à l’action,
  • et des rendez-vous individuels pour les particuliers.

Elle intervient sur l’agglomération dunkerquoise, la Flandre intérieure et commence à se développer dans la métropole lilloise. L’un de ses objectifs est d’animer des ateliers en entreprise pour le bien-être des salariés et des collaborateurs.

 

Mieux se nourrir avec plaisir et gourmandise

Depuis septembre 2021, Véronique Baey propose une série de vidéos sur la compréhension et l’apprentissage de la nutrition, l’équilibre alimentaire, la mise en place des bons reflexes, des aliments à privilégier et à éviter… Ci-dessous, le premier épisode :

Pour aller plus loin

Du Pep's dans votre Assiette

Entreprendre avec les communs

Optéos propose un accompagnement spécifique pour les entrepreneurs qui développent des activités économiques autour des “communs” (plateformes coopératives, connaissance partagée, logiciel et matériel libre et open-source, makers, tiers-lieux, etc.). + En savoir plus

Un article proposé par :

<h4><a href="https://www.opteos.fr/author/armelle4649/" target="_self">Armelle Sémont</a></h4>

Armelle Sémont

Entrepreneure au sein d'Optéos depuis 2021 : conseil et accompagnement en communication, créatrice de médias et co-fondatrice de l'atelier de communication "La Courée des Possibles".

LinkedIn
► Site Web : La Courée des Possibles

Pin It on Pinterest

Share This