Chroniques des Entrepreneur·es

Accueil » Chroniques des Entrepreneur·es » Tiers-lieux » Baraka et Optéos, deux coopératives s’unissent sur le sentier des communs
Tiers-lieux

Baraka et Optéos, deux coopératives s’unissent sur le sentier des communs

Publié le : 21 Oct, 2020

Les associé·es d’Optéos ont validé la décision d’entrer au capital de la Coopérative Baraka (SCIC) lors de son assemblée générale du 23 septembre 2020.

Cette opportunité s’est présentée avec l’arrivée de Pierre Wolf au sein de notre CAE à l’hiver dernier. Son activité de Conseil en processus d’intelligence collective, ses projets pour la Coopérative Baraka et ceux de la Ferme urbaine du Trichon, ont trouvé une place de choix dans la dynamique d’Optéos initiée dès 2017 : entreprendre avec les communs.

Quoi de plus naturel en effet que d’investir dans une structure soutenue depuis des années par Pierre, et créatrice de richesse et d’emploi à Roubaix, ville paradoxale classée parmi les plus pauvres de France (43 % de la population vivant sous le taux de pauvreté) tout en démontrant une très grande capacité d’innovation ?

Baraka, une belle histoire mouvementée

C’est en 2008 que Pierre Wolf, consultant à son compte et ancien journaliste à France Télévisions, imagine autour d’un verre la création d’un établissement écologique et durable dans un quartier populaire, accompagné de quelques ami·es, dont Vincent Boutry l’actuel gérant de Baraka.

Un an après, en septembre 2009, une vingtaine de personnes était impliquée dans le projet et les statuts étaient déposés, donnant naissance une société coopérative d’intérêt collectif, avec comme slogan : « Une utopie de quartier ».

Pierre Wolf à Baraka, expliquant le projet de Ferme urbaine du Trichon (Photo : Hernan Ameijeiras)

Pierre Wolf à Baraka, expliquant le projet de Ferme urbaine du Trichon.
Photo : Hernan Ameijeiras.

Pierre obtint alors un financement action recherche, travailla sur les plans du bâtiment, le modèle économique et la structure juridique du projet, et Baraka ouvrit ses portes en fanfare en février 2012, avec comme nouveau slogan : « Fabrique de biens communs ».  Malheureusement, dix jours plus tard, un incendie accidentel causa la fermeture durant 9 mois !

Le Tiers-lieu de la transition

Baraka continua ensuite sa vie, avec des hauts et des bas, et passa à deux doigts de mettre la clé sous la porte en juin 2018. Après une recapitalisation par ses sociétaires, et une réorganisation du modèle économique, Baraka devint « Tiers-lieu de la transition » et reprit sous la forme qu’on lui connaît aujourd’hui : 2 salarié·es à plein temps à la restauration, des bénévoles qui tournent, et une répartition du chiffre d’affaires 70 % restauration / 30 % location de salles et coworking.

En cette année 2020, la prise de capital d’Optéos dans Baraka arrive donc au bon moment, en confortant l’autonomie et la solidité financière de la coopérative avant 2028 date à laquelle Baraka sera définitivement propriétaire des lieux.

Une coopération avec Optéos autour des communs

Depuis le 12 octobre 2020, Baraka propose un nouveau service de livraison à vélo. C’est une collaboration avec Lille Bike – l’anti Deliveroo – une marque créée par des entrepreneurs salariés d’Optéos avec l’objectif de rendre le pouvoir aux livreuses et livreurs grâce à l’application de livraison CoopCycle (+ d’infos ci-dessous).

Une collaboration logique pour des structures et des entrepreneur·es partageant des valeurs communes autour des communs comme la gouvernance partagée, le revenu contributif, l’intelligence collective, les tiers-lieux ou les KPA-cités, autre initiative innovante autour de la politique de la ville.

Repas de la Journée Annuelle Optéos à Baraka (Roubaix), septembre 2020 - Photo : C. Dupuy

Des membres d’Optéos lors du repas de la Journée Annuelle de la CAE, autour de tables placées sur le Square Nourricier juste à l’entrée de la Ferme urbaine du Trichon. A l’arrière-plan, la Coopérative Baraka (Roubaix – septembre 2020). Photo : C. Dupuy.

Pour aller + loin

Coopérative Baraka

Tiers-lieu de la transition à Roubaix, entreprise coopérative proposant un restaurant fait maison, bio et local et la location d’espaces à louer pour les entreprises, le tout dans un bâtiment exemplaire. ► Site web

Lille Bike

Coopérative de livraison express et écologique membre de la CAE Optéos et de la fédération des coopératives locales de livreurs à vélo CoopCycle.
Site web

KPA-Cité

Espaces communs de création dont le but est de favoriser l’émergence de coopératives ouvertes au fonctionnement transparent en cœur de quartier. Le dispositif est ouvert et a permis de créer La Cape à Roubaix, Kpa Moulins à Lille, Illicoop à Mons-en-Baroeul et KPA La Rochelle. ► Site web

Entreprendre avec les communs

Optéos propose un accompagnement spécifique pour les entrepreneurs qui développent des activités économiques autour des “communs” (plateformes coopératives, connaissance partagée, logiciel et matériel libre et open-source, makers, tiers-lieux, etc.). + En savoir plus

Un article proposé par :

<h4><a href="https://www.opteos.fr/author/cdupuy/" target="_self">Christian Dupuy</a></h4>

Christian Dupuy

Entrepreneur Salarié Associé au sein d'Optéos depuis 2016 en communication numérique, création de sites web, web éditorial, graphisme, conseil & formation, crowdfunding.

Site web Netalinea

Pin It on Pinterest

Share This