Chroniques des Entrepreneur·es

Accueil » Chroniques des Entrepreneur·es » Entrepreneuriat collectif » Une coupe pour Séverine Jacob, céramiste d’art en CAE !

Une coupe pour Séverine Jacob, céramiste d’art en CAE !

L

Lauréate dans la catégorie Art & Artisanat du concours de l’Institut Randstad 2020, Séverine Jacob explique sa « vocation utilitaire ». Sous la marque SEIJA, ses créations utiles embellissent le quotidien.

Tasse en grès noir tournée et émaillée. Série « Brute ». « J’ai voulu ces formes rugueuses, et massives. Des lignes droites, des angles secs. Des formes peu ouvertes, voire légèrement refermées sur elles même. Un toucher aussi rugueux que doux. » – Photo : Seija

Le trophée qu’elle a gagné en début d’été n’était en fait ni une coupe, ni du bol ! La chance n’est pas à l’origine de son gain. C’est bel et bien son travail qu’elle a su valoriser. Du fait main artistique pour de la céramique destinée essentiellement aux professionnels des arts de la table qui lui permet de remporter un prix de 3 000 euros.
« Je peux disposer de cette somme selon mes besoins et comme j’en ai envie », s’enthousiasme Séverine Jacob. « Ce concours a été une opportunité de visibilité et l’exercice du pitch était intéressant. Cela a rendu possible une prise de recul pour clarifier et expliquer ce qui m’anime dans mon activité. »

Du fait main artistique pour de la céramique destinée aux professionnels des arts de la table

Séverine en profite pour affiner son objectif. Au sein de son atelier lillois, Le Poulpe, qu’elle partage avec d’autres artisanes, elle donne des cours de poterie. « Cette transmission est une bulle d’air grâce aussi aux chouettes relations que l’on échange avec les élèves. J’ai beaucoup de demandes d’animation d’ateliers pour apprendre la poterie. Or je ne souhaite pas être prof uniquement. Je cherche le bon équilibre avec, surtout, des temps pour créer et produire. »

Toutes ses productions artisanales sont conçues à partir de commandes spécifiques réfléchies avec le client. Et le sur-mesure requiert forcément du temps.

Entretien avec Séverine Jacob (Seija)

De la valeur dans l’utile

Comment avoir une pratique artistique dans un objet qui n’est pas une œuvre d’art ? Cette question est à la base de l’artisanat de Séverine Jacob. « J’aime beaucoup cette idée : l’objet est un vecteur de l’histoire qu’on a à raconter. Quelque part, lorsque je conçois une assiette, je dis des choses de moi à la personne qui mange sans lui parler directement. » Gourmande, elle fabrique donc de manière artisanale tout ce qui permet de nourrir l’âme et l’appétit !

Savoir d’où vient la tasse ou le bol dans lesquels on boit et mange, je trouve que c’est également indispensable.

Il s’agit aussi pour elle de faire évoluer nos modes de consommation. « Actuellement on questionne de plus en plus ce que l’on met dans nos assiettes. On veut du qualitatif, du bio, manger sainement… Comme artisane avec ma vocation utilitaire, j’ai envie de participer à la prise de conscience relative aux objets et à leur fabrication. La façon dont les assiettes sont créées et conçues m’importe.  Savoir d’où vient la tasse ou le bol dans lesquels on boit et mange, je trouve que c’est également indispensable. » Par son activité de céramiste, Séverine redonne ainsi de la valeur et du sens aux objets de notre quotidien. Par son art, elle incite le consommateur à se préoccuper tout autant du contenant que du contenu. Travaillant en B to B, ses clients sont essentiellement des restaurateurs lillois ou de la région Hauts-de-France. Elle procède à la conception de collections de vaisselles répondant à leurs besoins et univers culinaires.

Atelier SeijA - Le Poulpe (Lille).

L’atelier Seija est situé Faubourg de Béthune à Lille,
dans un tiers-lieu, Le Poulpe.  – Photo : Christian Dupuy

Un nouveau tour

La somme d’argent remportée au concours organisé par l’Institut Randstad a pu être réinjectée dans la trésorerie de son activité d’entrepreneure-salariée. Un gain qui lui a permis de renouveler un tour de poterie défectueux mais pas seulement…

« La plupart des tours que j’utilise pour donner mes cours sont d’occasion ou ont été chinés. Les offres intéressantes sont rares. Il faut compter quasiment 1 500 euros pour un tour de qualité. M’autoriser cet achat grâce au concours est une aubaine ! La somme restante va me servir pour des outils de communication professionnelle. Pouvoir communiquer sur mon travail en étant aidée par des personnes dont c’est le métier m’est nécessaire. Montrer mes productions et me faire connaître en tant que céramiste sur un site web, sans être seule à le construire, c’est précieux ! ».

Photos

Repères

# Séverine Jacob est arrivée chez Optéos, Coopérative d’Activités et d’Emploi (CAE), en mai 2018. Dotée d’une Maîtrise de chimie et d’un DESS en santé environnementale, elle lance rapidement son activité en design et production d’objets céramiques et réalise plusieurs commandes sur mesure pour les professionnels de la restauration sous sa marque : Seija. Elle est également formatrice en céramique et organise régulièrement des ateliers et stages (tournage, modelage & recherche d’émaux).

#Concours : Lauréate dans la catégorie Art & Artisanat du concours de l’Institut Randstad (1er juillet 2020 à Lille) [Palmarès complet].

# SeijA – arts de la table et design : Design, conception & production d’objet céramique. Art de la table en grès et porcelaine, réalisations sur mesure.

– Site Web : seijaceramics.com
– Facebook : facebook.com/seijaceramics/
– Instagram : instagram.com/seija.ceramics/

# Atelier : Le Poulpe, Tiers-lieu créatif, laboratoire d’idées & lieu de travail collaboratif – Faubourg de Béthune (Lille).

– Facebook : facebook.com/lepoulpelille/

Doc en +

# Quelle(s) organisation(s) et quelles innovations pour les métiers d’art aujourd’hui ?
Par Ludivine Denis. Mémoire de diplôme à l’ENSCI – École Nationale Supérieure de Création Industrielle (Paris) – (155 pages – 2019).
Une enquête passionnante ponctuée d’entretiens et de témoignages dont ceux de Séverine Jacob (Seija).

– Lien PDF : formation-continue.ensci.com

Assiettes en porcelaine de la série "Clouds" (SeijA)

Assiettes en porcelaine émaillée de la série « Clouds » (Seija) – « Comme des négatifs du ciel, les nuages de ces porcelaines sont un clin d’œil aux ciels du nord de la France où le bleu joue souvent à cache cache avec le blanc… » – Photo : Ch. D. 

Entreprendre avec les communs

Optéos propose un accompagnement spécifique pour les entrepreneurs qui développent des activités économiques autour des “communs” (plateformes coopératives, connaissance partagée, logiciel et matériel libre et open-source, makers, tiers-lieux, etc.). + En savoir plus

Un article proposé par :

<h4><a href="https://www.opteos.fr/author/cmandere/" target="_self">Carine Mandère</a></h4>

Carine Mandère

Entrepreneure au sein d'Optéos depuis 2018 en communication et journalisme d'entreprise.

LinkedIn

Entreprendre avec les communs

Optéos propose un accompagnement spécifique pour les entrepreneurs qui développent des activités économiques autour des “communs” (plateformes coopératives, connaissance partagée, logiciel et matériel libre et open-source, makers, tiers-lieux, etc.). + En savoir plus

Pin It on Pinterest

Share This